Comment dhaxley évolue au rythme du marché

Comment dhaxley évolue au rythme du marché

décembre 2018

« Keep pace with the global market, but avoid getting lost in translation », telle est notre mission. Dans cet article, nous commentons deux exemples illustrant comment nous la traduisons précisément dans la pratique.

Chez dhaxley Translations, nous le savons : ne pas avancer, c’est reculer. D’où notre quête permanente de moyens innovants pour améliorer et étendre nos services. Nous ne voulons pas nous contenter de proposer à nos clients des traductions professionnelles de qualité irréprochable. Nous voulons leur simplifier la vie.De afbeelding toont zakenlui in een loopwedstrijd als metafoor voor het bijhouden van markttrends.

Plunet, ligne droite entre deux points

Chez dhaxley Translations, nous utilisons depuis quelques années Plunet, un système de gestion de la traduction (Translation Management System – TMS) de premier plan. Ce portail nous permet de gérer des projets de traduction de manière claire, structurée et contrôlée. Le système comprend des bases de données de nos clients, d’une part, et de nos nombreux traducteurs et autres professionnels linguistiques, d’autre part.

En outre, la quasi-totalité de la gestion de projets se déroule dans Plunet. Dès l’instant où ils lancent une mission, les Project Managers (PM) de dhaxley visualisent automatiquement des données pertinentes sur le client en question. Il peut par exemple s’agir de préférences relatives aux traducteurs qui peuvent être mis à contribution ou de directives pour la livraison. Des aide-mémoire bien utiles, donc !

Après avoir analysé un document à traduire dans l’un de nos outils CAT, nous importons l’analyse dans Plunet. Les PM y voient directement le nombre de mots que compte le document ainsi que le prix de la traduction. Plunet calcule en outre une réduction sur la base des segments déjà présents dans la mémoire de traduction pour ce client.

Plunet aide à rationaliser au maximum la coordination des projets de traduction. Le PM configure un flux de travail (par ex. traduction – révision – mise en page – livraison) et assigne ensuite, à l’aide des données contenues dans Plunet, les personnes appropriées pour chaque étape. Proposer une mission à un traducteur ou réviseur se fait aussi directement depuis Plunet. Les PM ne doivent donc pas systématiquement basculer de la plateforme vers leur messagerie électronique. Une fois que la première personne dans le flux de travail (par ex. le traducteur) a terminé, elle importe son travail dans le portail et clôture son « job ». La personne suivante dans le processus reçoit ainsi un e-mail mentionnant qu’elle peut s’atteler au projet. Et si une personne dépasse le délai imparti, Plunet envoie un rappel aimable lui demandant de livrer au plus vite ou de fournir un état des lieux. Le PM peut à tout moment voir d’un coup d’œil à quel statut se trouve chaque étape du processus.

À l’instar de chaque outil, Plunet est passé par un processus d’apprentissage pour devenir le portail convivial qu’il est aujourd’hui. Ces dernières années, nous avons suivi de près l’évolution de Plunet. Et nous avons également piloté nous-mêmes le développement, en entretenant des contacts étroits avec les collaborateurs de Plunet, en leur fournissant du feed-back et en leur indiquant des lacunes ou points susceptibles d’amélioration.

Le portail étant à présent arrivé « à maturité », nous essayons de permettre à nos clients de bénéficier plus encore de ses avantages. Nous leur offrons la possibilité de demander directement via Plunet des devis ou des missions de traduction. Pour ce faire, il leur suffit de surfer sur le portail et de se connecter au moyen de leur mot de passe.

En cas de demandes par e-mail, il arrive que l’on oublie des informations cruciales, telles que la combinaison de langues souhaitée, des annexes ou le délai. Sur Plunet, l’introduction d’une demande se déroule de manière structurée et en seulement quelques étapes courtes. Le risque d’erreurs ou d’informations manquantes est ainsi fortement réduit, avec pour résultat un gain de temps. En outre, les clients qui effectuent systématiquement des demandes similaires peuvent créer un modèle, ce qui accélère encore le processus. Enfin, ils peuvent sans peine dresser des rapports dans Plunet sur les missions qu’ils ont confiées à dhaxley, ce qui facilite à nouveau la comptabilité !

Envie, vous aussi, de découvrir comment Plunet peut vous simplifier la tâche ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’explications ou pour demander votre propre identifiant Plunet ! Pour de plus amples informations sur les outils CAT, les mémoires de traduction et d’autres technologies de traduction chez dhaxley Translations, surfez sur http://www.dhaxley.be/fr/services-de-traduction/traductions-moins-cheres/

Une visibilité en ligne optimale

Vous avez fait développer votre nouveau site Internet par un webdesigner spécialisé en search engine optimisation. Et les textes ont également été optimisés pour les moteurs de recherche. Tout ceci semble exemplaire, félicitations ! Seulement, voilà : vous voulez rendre votre site Internet disponible dans d’autres langues également, point sur lequel le copywriter qui a rédigé vos textes web percutants ne peut pas vous aider. Que faire ?

Bien que l’on martèle aux chefs d’entreprise le caractère indispensable de la SEO pour chaque site Internet, les fournisseurs de services de traduction compétents en la matière restent une denrée rare. Certes, un nombre croissant de copywriters savent comment rédiger des textes retentissants en accordant de l’attention aux éléments qui susciteront l’intérêt des moteurs de recherche, mais appliquer ces mêmes connaissances dans plusieurs langues est un art dans lequel peu imitent dhaxley Translations !

En effet, nous nous sommes approprié cette spécialité. Plusieurs webdesigners se sont tournés vers nous pour proposer à leurs clients une offre de services supplémentaires. Ils recevaient en effet de plus en plus souvent la demande de mettre en ligne un site Internet en plusieurs langues ; seulement, les versions en langue étrangère ne pouvaient souvent pas être suffisamment optimisées. En associant nos connaissances professionnelles et linguistiques approfondies à une vaste compréhension de la SEO, nous pouvons combler cette lacune.

Il arrive également que des clients nous contactent parce que leur site Internet a été traduit, soi-disant en accordant de l’attention à la SEO, mais sans que ceci semble avoir le moindre effet sur leur « visibilité en ligne ». Dans ces cas, les services SEO proposés s’avèrent bien plus limités que ce que dhaxley a à offrir. Nous estimons qu’il est préférable de pratiquer la search engine optimisation directement de manière approfondie et correcte, autrement c’est peine perdue !

Notre longue expérience dans des secteurs et spécialités en tous genres nous permet de traduire également votre site Internet optimisé, quelle que soit la nature de votre activité. Ainsi, nous avons déjà traduit les sites Internet d’une exploitation piscicole, d’un négociant en vélos électriques pliants, d’un pionnier dans des techniques de fondations et bien d’autres encore…